Que faire après un BAC S ?

Que faire après un bac Scientifique ?

Le bac S a toujours été très populaire chez les lycéens qui veulent continuer leurs études après leur diplôme. Grâce à lui, les portes d’un grand nombre d’écoles et d’universités s’ouvrent et c’est ce qui rend le choix difficile. Concrètement, avec un bac scientifique, vous pouvez aussi bien aller sur les bancs de la fac qu’en prépa, médecine ou bien dans toutes autres grandes écoles. Pour vous aider, voici un petit panorama des possibilités qui s’offrent à vous si vous avez obtenu votre bac S.

Où vont les titulaires du bac scientifique ?

Ce n’est un secret pour personne, les élèves qui ont leur bac S sont ceux qui ont le moins de difficultés à accéder à l’enseignement supérieur. Selon des chiffres datant de 2014, la majorité des bacheliers (64,90%) se sont inscrits à l’université et 20,80% d’entre eux ont tenté la 1ère année commune aux études de santé (PACES). Ensuite, ils sont 18,30% à avoir choisi les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE). Parmi eux, 15,30% se sont tournés vers des CPGE sciences contre 2,60% pour les CPGE économiques. Dans les titulaires du bac S, on en retrouve également 11,60% qui ont choisi l’IUT et 5,80% des sections de techniciens supérieurs. Pour finir 12,60% ont opté pour d’autres formations comme par exemple des écoles d’ingénieurs non universitaires (5,20%), des écoles de commerce, de vente ou de comptabilité (1,80%) ou bien encore des écoles paramédicales (1,10%).

Les universités et les prépas toujours très prisées

L’avantage d’un bac scientifique est qu’il permet d’accéder à pratiquement toutes les filières. Après leur diplôme, beaucoup de bacheliers se tournent donc vers l’université. On remarque l’endroit où les titulaires du bac S sont les plus nombreux sont, sans surprise, les secteurs des sciences de la vie et de la santé. Les sciences et les technologies ont également le vent en poupe. La première année commune aux études de santé (PACES) est également très populaire. Cette voie se distingue par les quatre concours prestigieux qu’elle propose qui sont médecine, pharmacie, odontologie et maïeutique. Les échecs sont nombreux dans la PACES, mais ils laissent la possibilité d’enchainer sur des écoles paramédicales comme par exemple les écoles d’infirmiers.

Après le bac S, les prépas scientifiques sont également très prisées, notamment car elles permettent l’entrée dans des écoles d’ingénieurs. Les bacheliers pourront par exemple choisir de se tourner vers la prépa mathématiques-physique, la physique-chimie, la physique et sciences de l’ingénieur, la physique et technologie ou bien encore la prépa BCPST qui regroupe biologie, chimie, physique et sciences de la Terre.

Les écoles post bac et les filières courtes ne sont pas non plus mises de côté

Être titulaire d’un bac scientifique ne signifie pas forcément avoir envie de se plonger dans de longues et difficiles études. Pour ceux qui veulent éviter la prépa, il est possible de se tourner vers les centaines d’écoles d’ingénieurs qui proposent des admissions en post bac. Il est également possible de choisir ce que l’on appelle des classes prépas intégrées qui s’avèrent être communes à différentes écoles d’ingénieurs.

Pour ceux qui ne veulent pas passer trop de temps sur les bancs de l’école, il est possible d’opter pour un DUT ou bien un BTS, ainsi que dans toutes autres formations post bac. À noter qu’avoir un bac scientifique ne signifie pas forcément être dans l’obligation de poursuivre ses études dans ce domaine. Tous ces conseils marchent aussi pour le Brevet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *